Pas de nouvelles

Ca y est, le long week end du 14 juillet tire à sa fin. Avec chéri, on a fait le pont mais on est restés là. A Paris, à passer du temps ensemble et à se reposer. J’ai la tête à tellement d’endroits que je n’ai même pas eu l’énergie pour organiser un départ. Ni pour ce long week end. Ni pour les vacances qui se profilent. J’ai quand même vérifié les prix des billets d’avion pour Montréal. J’espère y aller cet été.

Je dis j’espère. Parce que demain, ce sera un grand jour au bureau. Je vais poser ma démission. On a pris le week end pour réfléchir, Chéri et moi. On me proposait un super poste à Prague. En expat. Le genre de poste qui commence par un C et qui se termine par un O. Un genre de consécration. Mais je vais refuser. D’abord parce que je ne peux pas imposer à Chéri de démissionner et de me suivre. C’est le meilleur moyen de foutre un couple en l’air. Puis, je ne me sens pas, à mon âge et avec mon AMH, de recommencer tout le parcours PMA dans un autre pays. Ma priorité, c’est de donner toutes les chances à notre projet d’aboutir. La carrière, c’est bien mais je peux bien m’étouffer avec mes tunes si je n’ai pas de famille avec qui la partager. Donc on a tranché. On va refuser l’expat, pour le moment.

Par contre ma psy m’a bien fait comprendre que je pouvais me permettre de changer d’employeur. Même si je tombais enceinte en pleine période d’essai. Donc, je prends le risque. Demain, je l’annonce.

Sur le plan perso, ma minette va mieux. Elle a eu droit à une injection de cortisone qui lui a redonné plein d’énergie. Elle mange bien. On a décidé de tenter la chimiothérapie. Elle a eu sa première dose samedi. Reste à vérifier en fin de semaine si ça a fonctionné. En attendant, elle a toute notre attention et nous récompense de ses doux ronrons.

Je vous embrasse toutes. Profitez bien de votre été. Même un peu pour moi. J’ai beaucoup de mal à profiter de la vie en ce moment…

A bientôt!

90772__humor-with-the-end-of-autumn_p

Publicités

Mes deux princesses

Mes deux boules de poils sont nées sur mon continent et on émigré avec moi. Dans les moments difficiles, leurs ronrons sont très réconfortants.

Je vous présente d’abord Cassiopée, alias Minou Gris. Elle est très très très pot de colle et pourrie gatée. Elle a maintenant 12 ans. C’est la petit miss sociable qui souhaite la bienvenue à tout le monde. Elle est toujours en demande d’attention… ou d’un peu de lait!

DSC_0006

Vénus (alias Minou blanc), 9 ans, est du type toujours de bonne humeur. Elle ne ronchonne jamais et ronronne tout le temps. Ses petits défauts: être très matinale et un peu craintive face aux étrangers. Elle réussit à éviter les gens qu’elle ne connait pas en se réfugiant dans mes chaussures. Elle a donc des tendances masochistes! Son petit côté mignon: quand chéri crie « Petit Minou blanc », elle arrive au pas de course! Craquante!

DSC_0031