La reprise et la nostalgie

C’est reparti, je reprends le travail ce matin. J’ai envie de revoir mes collègues mais pas ma nouvelle chef.

J’ai envie de partie à 10000 km d’ici. Me cacher sur une île déserte et tout oublier. Mais non, je suis sage et raisonnable. Je reprends le chemin de la routine.

Aujourd’hui, c’est un jour un peu spécial. Il y a 8 ans, j’arrivais en France. Je commençais enfin la vie avec chéri. J’étais pleine d’espoir.

L’installation, la découverte de mon nouveau pays. J’étais persuadée qu’on allait rapidement avoir notre famille. D’abord, il a voulu attendre un peu. Puis il a été d’accord. Et là, les échecs ont commencé.

D’abord des années de négatifs. Mon généraliste me disait d’être patiente. J’en ai eu marre. J’ai consulté une gynécologue qui nous a tout de suite pris au sérieux. C’était il y a deux ans. Elle nous a prescrit la totale. J’ai découvert que les échos, ce n’était pas que que sur le ventre. J’ai adoré l’hysterosalpingographie. Chéri à découvert le plaisir solitaire du recueil. Et c’est tombé.

Faudra pas tarder, nous dit la gynécologue. Elle pense que l’iac peut le faire mais nous conseille la PMA, au cas où il faudrait passer en fiv. On l’a écoutée.

Au centre PMA, on a eu beaucoup de chance, un rendez-vous rapide avec une gygy adorée en moins d’une semaine. C’était parti.

Dans la foulée, on a découvert le 100% valable 5 ans. Au départ, je ne comprenais pas pourquoi c’était aussi long.

On a aussi eu deux étincelles de bonheur. De courte durée. Suivies par une immense douleur. Et l’espoir.

Rien n’est fini. DNLP à décidé de ne pas nous la faire facile. On est faits forts. On a encore des réserves. Tu nous entends, DNLP, va faire ta gueguerre sur une autre planète.

Bon, suffit, je pars au bureau. Pas de croissants pour mes 8 ans. Et j’espère être en congé mat pour mes 9 ans…

C’est parti

Ca y est! Le provames est commencé depuis hier soir. En cherchant sur go**g*e, j’ai vu que c’était un médicament pour les femmes menauposées. Je sais, c’est pas bien de chercher sur le net. N’empêche que ça me fait bizarre et ça m’intrigue!

image

Pour le moment, pas d’effets secondaires. Je suis fatiguée mais je pense que ça tient plus à ma réunion très matinale en plein centre de Paris! Ca me donne envie de changer de boulot, ça ! Je parle bien sur de l’endroit de la réunion. Pas du contenu! 😉

Sur un rayon DNLP, mon collègue qui attend des jumeaux (5 et 6 ème suite à une fiv) vient en fait de les perdre. Et c’est bête, le médecin aurait fait une fausse manipulation durant l’échographie et la poche des eaux s’est rompue. Je suis triste pour eux. Bien sur, je trouvais que ça faisait beaucoup de gamins mais il était tellement heureux d’attendre ces petits bouts… DNLP a encore frappé !