Les montagnes russes…

Après les montagnes russes, le calme. Enfin presque.

Vendredi, je tremblais en écoutant le message de l’infirmière de la PMA. Puis j’ai entendu les mots magiques « Vous continuez votre Gonal 450 en intramusculaire » et j’ai fondu en larmes. Les nerfs qui ont lâché. Je leur en demande beaucoup depuis une semaine.

J’étais trop heureuse de retourner au cabinet infirmier vendredi soir. Je sais, je suis bizarre. Heureuse que l’espoir soit toujours là.

Heureuse de voir que l’infirmière se trompait et m’injectait 75 unités et non 450… Imaginez si je ne suivais pas mon cas. Ils ont déjà du mal, ces ovaires, il leur faut leur dose complète.

J’ai l’impression de l’avoir échappé belle, vendredi. Mais je sais que ce n’est pas fini.

Je cherche à sentir mes ovaires à tout prix. J’ai l’impression de moins les sentir. Et ça revient. Je flippe. Le prochain contrôle sera déterminant. J’en ai conscience. J’espère que ça suffira.

En attendant, pour se faire plaisir, on passe un weekend relaxe. Hier, Chéri m’a rapporté les croissants au lit. Il a peur comme moi. Mais je ne le laisse pas s’exprimer. Je sais, je suis méchante. On dirait que tout tourne autour de mes ovaires et puis basta.

Honnêtement, j’ai hâte de penser à autre chose. Ou à du positif. Hâte de pouvoir me projeter à plus de deux jours.

Samedi, j’amenais ma petite nénette chez le vétérinaire. Le véto me proposait de revenir la semaine suivante pour faire une prise de sang. J’ai été incapable de me projeter. Oui mais moi, je ne sais pas dans quel état je serai dans une semaine. Je ne peux pas m’engager. Elle n’a pas trop compris mais on a trouvé un compromis pour faire la prise de sang. J’espère que tout va aller.

Entre les cachets pour le chat (antivomitif, anti-acide, antibiotiques, pansement gastrique, …) et mes médocs, je me perds. Hier, j’ai l’impression que j’ai oublié mon acide folique. J’espère juste que j’ai pas remplacé par un antivomitif pour chat. Je n’ai pas gogolisé. Ca ne doit pas être dramatique comme erreur. Et puis, je ne suis pas certaine. Je sais simplement ue ma plaquette d’acide folique n’a pas diminué hier.

Vous l’avez compris, dans ma tête ce sont les montagnes russes.

MontagnesRusses

Ca tombe bien un weekend de trois jours. Je serais incapable de bosser. Incapable de calculer.

La mathématicienne en moi ne serait même pas certaine de 1+1 = 3

Ça me manque trop !

Il y a presque deux mois que je n’ai pas fait d’écho endo-machin ni de prise de sang! Qu’est-ce que ça me manque! Heureusement, ce plaisir matinal va reprendre très bientôt !

Il reste qu’hier, je ne me pouvais plus. Pour me consoler, je suis allée voir un généraliste. Le type de médecin qu’on ne voit qu’une fois l’an, pour le certificat médical nécessaire à l’inscription à la salle de sport…

Mon médecin traitant étant impossible à avoir (elle doit penser que je la trompe avec la horde de gygy que je vois), je me suis rabattue sur un médecin sans rendez-vous près de chez moi…

C’est bizarre comme consultation ! Pas besoin de baisser son pantalon… Une auscultation plus tard, j’explique la fiv en cours et il me donne une ordonnance pour mes sinus bouchés…

Je cours ensuite chez ma pharmacienne adorée. En fait, ça doit être son comptable qui l’adore mais je l’aime bien quand même… Et lui redemande de me confirmer que tout va bien avec la fiv… Et là, BAM!

Le médoc qu’il a prescrit pour mes sinus peut nuire à la nidation! J’ai décidé de ne pas le prendre…

En ayant l’impression d’être de retour à la case départ! 😦

image

Aye!

Je ne suis pas encore sous l’effet des hormones que j’ai des hauts et des bas! Ça promet!

Une mauvaise journée au bureau hier que me voilà toute remuée, à y penser toute la nuit et à me réveiller en chialant! C’est bien parti!

La dernière fois que je suis sentie comme ça, c’était en fin de stimulation sous orgalutran! Les hormones étaient dans le tapis!

Bon, faut que je trouve un moyen pour redevenir zen et positive! Le gym, aller nager, crier, … Des suggestions?